La Teranga Sénégalaise

Notre passage au Sénégal n’est pas une étape de notre voyage, mais plutôt un pèlerinage.
Après y avoir vécu plusieurs années, nos souvenirs sont attachés à beaucoup de gens, de lieux.
Ce pèlerinage est très frustrant puisqu’il s’inscrit dans un long voyage et qu’après 5 ans loin de notre premier pays d’adoption, nous voudrions passer partout, voir tout le monde, rester plus longtemps.

JPEG - 454.4 ko

Mais les jours défilent inexorablement à l’instar des kilomètres et il nous faut avancer coûte que coûte à coup en promettant « nous reviendrions bientôt » et « la prochaine fois on aura plus de temps » Inch Allah !!!
C’est à à peine 80 kilomètres en quittant Dakar, sur la route du nord, que nous faisons halte pour rendre visite à un couple d’amis à Mboro.

JPEG - 300.8 ko

Après une nuit passée dans leur petit paradis terrestre, nous arrivons à Saint Louis.
Des villes changent, et d’autre pas ! Saint Louis elle ne change pas.
Nous y faisons la fête dans les mêmes endroits en compagnie d’Anne-Julie et Bruno comme avant, comme un retour vers le futur entre 2007 et 2013, le chéri d’Anne-Julie en plus.
C’est avec un sacré mal de tête et sous un soleil de plomb que nous reprenons la route pour Ndioum et le village de Diara dans le Fouta sénégalais.

JPEG - 327.8 ko

Séances de thé sous l’arbre à palabre et ciel étoilé sur les terrasses des concessions sont au rendez-vous. L’occasion pour nous de faire le récit de nos aventures aux amis qui n’ont pas pu nous suivre faute de moyen technique (il n’y a toujours pas l’électricité au village de Diara !!!).

JPEG - 386.7 ko

Malgré un hivernage peu pluvieux cette année, c’est dans un décor verdoyant pour la région que nous empruntons la RN2 qui nous ramène jusqu’à la ville de Rosso.

JPEG - 382.4 ko

3 novembre 2013